Je ne suis ni médecin ni coach sportive. 

Par contre, ma richesse est ailleurs. Je suis coach et je t’accompagne vers le succès de ton projet. 

Voici pourquoi tu vas réussir:

Avec Catlion, à l’aube de mes 40 ans, je réalise enfin mon grand projet. Celui de conjuguer dans la bonne énergie mes valeurs, ma vie de famille, mes aspirations professionnelles et la réussite. 

C’est donc plus qu’un projet professionnel, c’est une philosophie de vie que j’ai construite et que je partage avec toi. 

Je n’ai pas toujours été coach. Jeune, je me prédestinais à être soit fromagère dans les montagnes ou vigneronne! Et oui, au départ je suis ingénieur agronome spécialisée en fermentation vin, bière et fromage. Du coup, fraîchement diplômée et des rêves plein la tête, je me lance directement dans l’aventure… Mais en Belgique avec un petit élevage, une cave à vin et un diplôme de restaurateur traiteur en plus pour valoriser toute ma production. 

Mais bon… Heidi ne vit pas que d’amour et d’eau fraîche! Je me suis gamelée grave dans mon premier business.

Cet échec était cuisant. J’ai tout perdu. Mon compagnon, ma ferme, et mes sous. Après des années de travail intense pour faire tourner tout ça, je me trouvais à devoir travailler dur pour rembourser mes dettes et reconstruire ma vie. 

Mais je ne renonce pas. Toujours positive, je travaille dans le vin, dans la bonne nourriture mais différemment. Sommelière dans de grands restaurants étoilés, je me suis mise à travailler en équipe. J’ai appris que l’énergie d’un groupe positif et bienveillant apporte bien plus qu’une simple équipe de collègues. Vu que le travail est intense, et demande de l’excellence, il faut s’entraider et aller tous ensemble dans la même direction. 

Du côté privé, à 30 ans, je galère encore dans mes dettes. Cela fait des années que je n’ai pas pris de vacances et que je n’ai toujours pas de compagnon. Après un pervers narcissique qui a croisé l’oiseau pour le chat, le doute s’est installé en moi. Qu’est ce qui se passe? pourquoi je ne réussis pas? Pourquoi je ne trouve pas de compagnon? 

Alors je cours dans tous les sens. J’ai trop de dettes, je bosse trop, je sors trop, je fais des de diètes trop  drastiques pour compenser les excès. Je loue un appart minuscule avec un matelas, une table, une chaise et ma valise. Je vivais sous le signe du trop pour compenser le trop peu. Je me souviens, un client me disait souvent “Isa, stop, tu brûles ta vie par les deux bouts”.  Qu’est ce qui se passe? Pourquoi il me répète ça? Il a facile lui, avec sa carte visa. Je continue à pédaler dans la choucroute mais le sentiment naît en moi que toute l’énergie que je mets pour m’en sortir, pour gravir les échelons, pour trouver un “mec” peut être utilisée autrement. Je me bats, c’est certain, mais pas convenablement.

J’ai commencé à consulter des psys, des coachs de vie et lire des bouquins de développement personnel. Beaucoup de bouquins.

J’ai continué à travailler dur mais différemment. J’ai changé de boulot et je me suis investie dans une asbl d’un Parc Naturel. J’ai rencontré de nouvelles personnes, dans une autre ville, j’ai tout recommencé à zéro.

En même temps, je cherche à me sentir mieux, arrêter cette fatigue accumulée et cette nutrition toujours sur le pouce. J’ai découvert l’univers des shakes que j’ai adhéré de suite tellement cela me correspondait! A tel point que j’ai créé un business sur le côté complètement dédié à cela: contrôler son poids et son hygiène de vie grâce aux shakes nutritifs. 

Je continue ma progression. Je paie mes dettes en cumulant mes deux jobs, j’investi dans un petit appartement et je me forme dans l’alimentation, dans tout son aspect équilibré. J’avais soif de réussite, de liberté et de plénitude. Je prends alors une décision super risquée: je quitte mon boulot sans filets pour me lancer dans le coaching de remise en forme avec des shakes nutritionnel. Je crois ferme au projet.

Quelle galère! Je crois rêver!!! Ca ne décolle pas du tout comme je l’avais prévu! Que se passe t’il? Pourquoi ça fonctionne chez les autres et pas chez moi? Qu’est ce qui ne va pas? A cette époque Airbnb cartonne. Ca m’a aidé à payer mon appart. Ouf! Mais il faut que je trouve une solution pour promouvoir mes shakes que j’adore.

A 33 ans, je rencontre enfin un homme qui me convient. Mais là aussi j’ai failli faire tout foirer! Je ne faisais plus confiance, j’étais fermée, aigrie après tant d’années de célibat. Genre “il n’est pas normal, c’est trop beau, il doit y avoir une couille dans le pâté”!  Au fait c’était moi…

Dans le business, je suis désorganisée, je suis têtue, j’ai peur d’être différentes des autres car tout le monde me dit “ne fais pas comme ça, on a déjà essayé ca ne marche pas.”

Dans ma vie amoureuse, je n’y crois pas vraiment, je suis sur la défensive et je ne vis pas les choses joyeusement. 

Comment l’un et l’autre peuvent marcher dans ces conditions négatives?

Mais mes galères passées m’ont fait prendre conscience d’une chose hyper importante: que je suis seule responsable de ma vie. Je veux améliorer ma vie? Je dois bouger mes fesses et arrêter de me trouver des excuses! “Genre: Il a facile lui, avec sa carte visa!” Ou maintenant: “elle a facile, elle a une équipe qui bosse pour elle! Moi je suis seule pour tout faire.” Ou encore “Il a facile à dire de faire confiance, c’est pas lui qu’on a trompé”.

Alors, j’ai continué à me former, à travailler sur moi, sur mon comportement, mes addictions, mes peurs, mes manquements, mes qualités, mes défauts, mon laisser aller, mes abandons… pour devenir la personne que je voulais être. 

Je suis devenue heureuse dans mon couple et j’ai lancé mon business des shakes sur le net. J’ai suivi mon intuition et les conseils de pros du net. Je l’ai fait avec mon amoureux qui a cru en moi. Et ça a cartonné! Mais le revers de la médaille est que nous avions de plus en plus de divergence d’opinions avec l’entreprise pour qui nous vendions les shakes. On aidait des centaines de femmes à perdre du poids mais on voulait aller plus loin dans la qualité des produits et du services. 

A 38 ans, devenue maman, je désirais donner le meilleure pour ma petite fille. Un bon exemple. Cela a été le déclencheur pour une nouvelle vie. Nous avons tout quitté pour créer notre propre marque: Catlion Nutrition.

Durant ces quelques années : 

  • De désorganisée, je suis devenue organisée.
  • De pessimiste, je suis devenue plus optimiste. 
  • De sucrée au matin, je suis devenue salée. 
  • D’impatience, je relative 
  • De “plutôt du soir”, je suis restée “plutôt du soir” mais j’y travaille.
  • D’intervals orgies de chocolat et chips et privations en tout genre, je suis devenue beaucoup plus raisonnable.
  • De susceptible à la critique, j’écoute, j’apprends et je me tait. 
  • D’envieuse de la réussite des autres, j’admire et j’applique les attitudes qui fonctionnent chez celles qui réussissent.
  • De me plaindre, je me pose des défis
  • De me sous estimer, je me lance avec mes qualités et j’analyse les résultats
  • De bordélique, je range 
  • De procrastiner, j’agis
  • De perfectionniste, j’applique le 80%/20%.

Dès fois, je retourne dans mes travers. A la différence près que je m’en rends compte plus vite et que je me remets à bosser deux fois plus. C’est là que je sais que j’ai encore un sacré boulot devant moi. Evoluer, c’est changer, et tout changement d’habitude se fait dans la difficulté. Et dans la joie aussi! 

Ainsi, Certaines disent parfois que je ne peux pas vraiment les aider car j’ai toujours été mince et donc que je ne peux pas comprendre les comportement addictifs, les craquages. A celles là, je leurs dis qu’il n’y a pas que celles qui sont en surpoids qui ont des comportements distordus avec la nourriture. 

Et je vais encore plus loin en ajoutant ceci: au fil de mon expérience, j’ai dû me battre. Je continue à me battre pour mes projets. J’ai développé un puissant moteur qui me permet de changer, de devenir la personne que je souhaite être au fond de moi.  Malgré les échecs, je n’ai jamais baissé les bras et j’ai continué à chercher la solution. J’ai une famille, des amis en or, un business à mon image, une vie alimentaire saine. Et je l’ai gagnée quand j’ai arrêté de me trouver des excuses. Alors, suis moi, je te mène sur la route du succès.

Car oui, je suis ton coach, et tu vas mincir. Je te livre ma méthode de changement durant 12 semaines intenses et plus.

Il est évident que si tu suis un traitement médical, écoute toujours ton médecin pour ta santé, mais suis moi pour l’enthousiasme et pour t’assurer d’aller au bout de ce que tu as entrepris. 

Maintenant c’est à toi d’écrire ton histoire!